Quand changer la résistance d’une cigarette électronique ?

Accueil articles cigarette électronique Quand changer la résistance d'une cigarette électronique ?

Il faut savoir qu’une cigarette électronique fonctionne grâce à un circuit électrique d’intensité variable selon les modèles, ce dernier, transmet le flux électrique à une résistance, petit cylindre métallique qui se trouve dans le réservoir ou autrement dit dans le clearomiseur de la e-cigarette, une fois que le courant passe, la résistance de la cigarette électronique comme pour n’importe quel autre type de résistance, commence à chauffer, et suite à cela, elle va chauffer à son tour le liquide contenu dans le réservoir qui s’évapore, donnant ainsi, un effet de fumé semblable à celui d’une cigarette normale.

Quelle est la composition d’une résistance de cigarette électronique ?

Une résistance de cigarette électronique ne diffère pas autant dans sa composition de n’importe quelle autre résistance retrouvée dans divers objets électriques, en effet, ayant une forme cylindrique et fabriquée le plus souvent en métal, celle-ci se visse au réservoir à l’aide d’un pas de visse, lui-même fixé sur un plot de connexion à partir duquel passe la vapeur du e-liquide ; en haut du plot de connexion, il y’a un joint en caoutchouc pour assurer une bonne étanchéité et éviter toute fuite de vapeur avant qu’elle ne parvienne à la bouche du consommateur, ce cylindre métallique représentant la résistance, se constitue à son tour de 2 composants essentiels : un coton et un fil résistif ou un filament.

Le coton, enroulé autour du fil résistif, est mis en contact direct avec le e-liquide et s’en imbibe en l’absorbant par effet de capillarité, par la suite, lorsque le courant passe à travers le fil résistif, ce dernier commence à chauffer et chauffe à son tour le e-liquide qui va s’évaporer et procurer de la fumée. En règle générale, les fils résistifs sont faits de Kanthal ou de Nickel-Chrome, mais idéalement, pour élaborer des résistances qui contrôlent parfaitement la température et qui sont plus performantes, on utilise du Nickel ou du Titane.

Comment fonctionne la résistance d’une cigarette électronique ?

Comme tout type de consommable, la résistance d’une cigarette électronique ou le « coil » en anglais, nécessite pour son bon fonctionnement un voltage adapté afin qu’elle puisse durer le plus longtemps possible, sa valeur s’exprime en Ohm, et est inversement proportionnelle à la puissance de la cigarette électronique, en d’autres termes, plus la résistance en Ohm est élevée, plus la puissance de la cigarette électronique est faible et vice-versa.

Cependant, si vous souhaitez avoir une e-cigarette plus puissante et donc, avec une résistance plus faible, assurer vous de la pertinence de la batterie, car une faible résistance, malgré le fait qu’elle procure plus de puissance à votre cigarette, peut se montrer très énergivore, ce qui est en contrepartie assez désavantageux, de ce fait, chaque type de résistance doit avoir le type de batterie qui lui convient pour un fonctionnement sans failles, aussi, chaque cigarette électronique doit avoir un type de résistance compatible au risque de l’endommager.

Comment adapter la résistance à la cigarette électronique en fonction de sa valeur en Ohm ?

Comme vous l’aurez compris ci-dessus, le fonctionnement irréprochable d’une cigarette électronique nécessite une bonne compatibilité des résistances, car cela aura un impact direct sur la puissance de votre cigarette électronique et donc, sur la qualité de la vape.

Comme il est mentionné plus haut, la valeur en Ohm de la résistance doit être inversement proportionnelle à la puissance de la e-cigarette afin d’avoir un bon HIT, et une meilleure production de vapeur pour une expérience de vape plus agréable que jamais. Effectivement, la loi d’Ohm explique parfaitement ce principe de fonctionnement, la formule de cette dernière étant « P = U²/R » c’est-à-dire : la puissance de la cigarette électronique est égale à la valeur au carré de la tension de la batterie, divisée par la valeur de la résistance en Ohm.

Le choix de la résistance dépendra donc de vos besoins journaliers et de l’intensité d’usage de votre cigarette électronique, vous n’aurez qu’à adapter la valeur de la résistance en optant pour une résistance plus faible pour avoir en contrepartie une puissance plus forte et par ailleurs, une meilleure qualité de vape.

En revanche, si vous êtes plutôt du genre à aimer une vape douce et légère, vous pouvez dans ce cas-là choisir une résistance plus élevée afin de réduire la puissance de votre e-cigarette et du HIT ; c’est donc purement une question de goûts et de besoins en matière de vape. Il est à noter que plus votre cigarette électronique est puissante, plus elle consomme de batterie, veillez dans ce cas-là à choisir des batteries dont l’autonomie est élevée, or, si vous disposez d’une cigarette électronique avec des boutons de changements de puissance, vous n’aurez qu’à adapter la puissance que vous voulez en fonction de vos besoins, le choix de la résistance devient alors facultatif.

Vous trouverez sur le marché plusieurs modèles de cigarettes électroniques qui fonctionnent par la même résistance, à condition qu’elles soient fabriquées par les mêmes constituants de base.

Quand faut-il songer à changer la résistance d’une cigarette électronique ?

Du moment que la résistance est considérée comme un consommable, elle a donc, une durée de vie bien limitée ; cela dit, on ne peut pas réellement estimer sa longévité car celle- ci dépend essentiellement de la puissance de votre cigarette électronique, mais aussi de votre fréquence d’utilisation, en effet, si vous êtes un grand consommateur, il est normal que votre résistance s’épuise plus rapidement ; nous estimons que la durée approximative d’une résistance de e-cigarette est de 3 semaines, cette durée peut être à la hausse comme à la baisse selon votre fréquence d’utilisation.

Etant donné que la résistance est essentiellement composée de coton et d’un fil résistif, le besoin de la changer dépendra donc de l’état de ces deux composants, soit :

  • Le filament ne chauffe plus convenablement, vous ressentez une nette régression dans la qualité de la vape et vous perdez les sensations du début.
  • Le coton perd sa capillarité et ne s’imbibe plus de e-liquide, vous constaterez un goût de brûlé désagréable.

Vous l’aurez compris, mieux vaut savoir s’en servir que de devoir entretenir.

Comment faire pour bien choisir sa cigarette électronique en 2020 ?

Vous êtes fumeur confirmé et vous voulez arrêter la cigarette ? Vous voulez tester la cigarette électronique mais vous ne savez pas par où...

Comment faire pour choisir une puissance pour résistance de cigarette électronique ?

Le recours à la cigarette électronique a augmenté ces dernières années et la communauté des vapoteurs s'agrandit de plus en plus. Si pour certains,...

Comment acheter une cigarette électronique quand on est mineur ?

L’utilisation de la cigarette électronique est sollicitée par un grand nombre de fumeurs, désireux de réduire ou bien d'arrêter leur consommation de tabac. C’est...

Quel est le coil utilisé pour Zeus X RTA ?

Comme il est porté à la connaissance des amateurs de la vape et des adeptes de la cigarette électronique, le type de coil dépend...

Quelle est la durée de repos d’un liquide de vapoteuse ?

La cigarette électronique, aussi appelée vapoteuse dans le jargon, est une invention qui a bouleversé la vie de beaucoup de fumeurs à travers le...